Connexion

​Récits de soi – Méditerranée, Afrique – Individus, communautés, interculturalité, XVIe-XXIe siècles 

Responsables : Randi Deguilhem (IREMAM), Isabelle Luciani (TELEMME), Hervé Pennec (CEMAF)

Ce programme s’inscrit dans le renouveau historiographique du « retour à l’acteur », qui a suscité, depuis une vingtaine d’années, l’intérêt renouvelé des sciences humaines et sociales pour les notions d’individu, de personne, de soi. Cependant si les formes sociales de l’individuation (histoire de l’individu, sociologie pragmatique et critique) et les corpus du « moi » (Selbstzeugnisse, Egodocuments, « écritures ordinaires », « écrits du for privé »…) font aujourd’hui l’objet d’études approfondies, la construction subjective comme processus permettant d’aller de la simple présence à soi à la conscience réflexive de soi reste moins étudiée.

C’est cette saisie de soi par les formes hétérogènes d’une conscience discursive qui forge la base de notre questionnement : comment l’individu passe-t-il au « je » à travers le « récit de soi » ? Comment ce récit de soi, entendu comme une pratique socialement constituée, celle de rendre compte de soi, d’attester de soi-même et de sa légitimité, peut-il fonder une réflexivité critique impliquant le passage du « je » empirique au « on » d’un individu en société, participant de la construction d’un sens commun ? Comment cette configuration singulière de l’expérience intime peut-elle s’articuler à la compréhension générale d’une société mais aussi à l’enjeu d’une interculturalité croissante, mettant en lien, parfois en contradiction, des manières très différentes de penser l’individu ?
Ces questions intéressent les spécialistes de plusieurs disciplines. Au sein de la MMSH, elles rassemblent des chercheurs issus de quatre laboratoires ("Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale, Méditerranée", Centre d’Étude des Mondes Africains, Institut d’Ethnologie Méditerranéenne, Européenne et Comparative, Institut de Recherches et d’Études sur le Monde Arabe et Musulman) désireux de croiser leurs terrains et leurs approches du « récit de soi », en partenariat avec d’autres institutions scientifiques, nationales et internationales.
MMSH | Accueil