Connexion
http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/IDEMEC/PublishingImages/Visu_Baraka-1.png

 Les chemins de la baraka

 Pénicaud, Manoël; Mesbah, Khamis

 Pénicaud Manoël, Ethnologue, IDEMEC.
Mesbah Khamis, Cinéaste.

Mise en ligne : 06/02/2012

Type d'activités : Documentaire

Format : Vidéo

Durée en mn : 00:49:38

Langue : Français

Discipline : Anthropologie

Domaines d'intérêt : Mobilités; Religieux; Pèlerinage; Le sacré; Rituels

Mots-clés : Regraga; Baraka; Daour

Couverture géographique : Essaouira; Maroc

Couverture chronologique :  

Institution(s) :  

Personne(s) :  

 

​Réalisation : Manoël Pénicaud (IDEMEC), Khamis Mesbah (Cinéaste)
Production : Autoproduction
Année : 2007

Présentation

A chaque printemps, les Regraga partent en pèlerinage pendant plusieurs centaines de kilomètres dans la région d’Essaouira (Maroc), une tradition issue de l’islam maraboutique qui constitue – n’en déplaise aux modernistes et aux fondamentalistes – le socle de la culture marocaine. Ces « hommes libres» visitent pendant quarante jours les sanctuaires de leurs saints ancêtres, selon un itinéraire connu d’eux seuls et empreint de Baraka, la grâce divine.
L'occasion de découvrir au plus profond, une réalité surprenante de la foi musulmane, un rituel qui remonterait aux débuts de l’islam et au passé chrétien du Maghreb. Aujourd'hui, l'attente du pèlerinage est toujours aussi palpable chez les fidèles qui guettent la caravane, avec l'espoir de guérir, de se marier ou bien d’enfanter, grâce à cette Baraka.
Cette année, Si-Ahmed, le chef des Regraga est malade. C’est à son fils aîné Abdelhaq de le remplacer. Le père, qui connaît le rituel par cœur, accompagne alors en pensée le pèlerinage de son fils...

Baraka Paths

 
 

Every spring, Regragas go on a pilgrimage for several hundred kilometres in Essaouira region, Morocco. Although modernists and fundamentalists would not agree, this tradition, issued from maraboutic Islam constitutes the roots of Moroccan culture. These ‘pure’ men visit during forty days their holy ancestors’ sanctuaries, following an itinerary only known by them and stamped with Baraka, the divine gift.

This is a chance to deeply discover an astonishing reality of the Muslim faith, a ritual that may date back to the beginning of Islam and North Africa’s Christian past. Even today, the anticipation of the pilgrimage is palpable among the faithful followers. They watch for the caravan to come, with the hope of being cured of sickness, or getting married or giving birth, all of this thanks to Baraka.
This year, Si-Ahmed, the Regraga chief, is sick. His eldest son Abdelhaq will replace him. Si-Ahmed, who knows the ritual very well, will be with his son, in his mind, during the pilgrimage.

Citation


http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/IDEMEC/PublishingImages/Visu_Baraka-1.png

 Pénicaud, Manoël; Mesbah, Khamis, Les chemins de la baraka ,
in : Mediamed. Ressources multimedia en sciences humaines sur la Méditerranée , Chaîne : IDEMEC , Dynamiques religieuses
URL : http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/IDEMEC/religieux/Pages/Penicaud-Mesbah.aspx

 Ressources associées

Manoël Pénicaud Le pèlerinage en images. Expérience d’un tournage chez les Regraga dans le sud-marocain : Les Chemins de la Baraka (2004 – 2007), Revue électronique « Science and Video », n°1, 2007. 
 
Manoël Pénicaud
« Le daour des Regraga au Maroc. Un rite de régénérescence. », in Sylvia Chiffoleau et Anna Madœuf (dir.), Les pèlerinages au Maghreb et au Moyen-Orient, Damas, Presses de l'Ifpo (« Contemporain publications », no 18), 2005, [En ligne], mis en ligne le 25 août 2010, Consulté le 28 février 2012.