Connexion
http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/Science-And-Video/PublishingImages/Chemins_Baraqa.PNG

 Les chemins de la Baraka

 Pénicaud, Manoël; Mesbah, Khamis

 - Manöel Penicaud, Ethnologue, est doctorant en anthropologie à l'IDEMEC (MMSH – Université de Provence).
- khamis MESBAH, Réalisateur.

Mise en ligne : 12/05/2008

Type d'activités : Documentaire

Format : Vidéo

Durée en mn : 00:49:16

Langue : Français

Discipline : Anthropologie

Domaines d'intérêt : Anthropologie religieuse; Islam; Rituels; Pèlerinage; Le sacré

Mots-clés : Regraga; Baraka; Daour

Couverture géographique : Essaouira; Maroc

Couverture chronologique :  

Institution(s) :  

Personne(s) :  

 

Documentaire ethnographique autoproduit de Manoël Penicaud et Khamis Mesbah
Auto-production, 2007

Chaque printemps, la confrérie des Regraga part pour un pèlerinage de plusieurs centaines de kilomètres dans la région d'Essaouira. Pendant quarante jours, ils se rendent dans les sanctuaires, selon un itinéraire connu d'eux seuls. Cette année, leur chef Si-Ahmed est malade; c'est à son fils aîné de le remplacer. 
Le pèlerinage (daour) des Regraga, pénètre dans Essaouira par un cortège dont la vedette est la fameuse "laâroussa" (la fiancée ou la mariée)-,en réalité un jeune homme, vêtu en djellaba et burnous blancs montant une jument blanche. Des troupes gnaouies de la ville accompagnent "laâroussa" le long de ce trajet. Laâroussa est devancée par des membres de la taifa des Regraga transportant un coffre en bois qui contient les offrandes en espèces, reçues tout au long de leur procession. Ces offrandes, en nature ou en espèces, proviennent de gens ordinaires et parfois de chefs d'entreprises situés au quartier Jrifat (zone industrielle) par lequel passe le cortège pour se rendre à la mosquée-zaouia des Regraga, dans la Médina.
En échange, les Regraga donnent leur "Baraka" qui permet de faire pousser les semailles, de garantir une bonne récolte et de guérir les malades et les femmes stériles. 
Ce périple annuel de 38 jours et 44 étapes qui dessine deux grandes boucles équivalentes de 19 jours chacune, constitue un patrimoine religieux et culturel de la province d'Essaouira et joue un rôle social et économique non négligeable. 


Each spring, the Regragas brotherhood embarks on a pilgrimage covering several hundred kilometres of the Essaouira region. For forty days, they attend the shrines of their holy ancestors, following an itinerary known only to them. This year, their leader is sick, and so his eldest son must take his place.

Citation


http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/Science-And-Video/PublishingImages/Chemins_Baraqa.PNG

 Pénicaud, Manoël; Mesbah, Khamis, Les chemins de la Baraka ,
in : Mediamed. Ressources multimedia en sciences humaines sur la Méditerranée , Chaîne : Science And Video , Filmer le religieux
URL : http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/Science-And-Video/Filmer-le-religieux/Pages/LescheminsdelaBaraka.aspx