Connexion

A l’heure du numérique, « Quelles mesures pour la mesure ? ».
Le relevé des blocs d’architecture décorés et l’apport des outils numériques


Rencontre-Atelier de ANR Ornementation Architecturale des Gaules.

Aix-en-Provence, Mercredi 11 septembre 2013, MMSH, Salle PAF. Site de l'ANR : http://orag.mmsh.univ-aix.fr / Programme de la rencontre

L’ANR Ornementation Architecturale des Gaules a pour objectif de favoriser le développement des études scientifiques consacrées à l’ornementation architecturale et en particulier aux collections de blocs d’architecture conservés dans les musées mais surtout dans leurs réserves.  Ces collections sous-estimées voire inconnues car peu publiées constituent bien souvent les seuls  témoignages de l’architecture romaine en Gaule. Or parmi les freins à l’essor de ce type d’étude est souvent mise en avant la difficulté d’établir une documentation graphique satisfaisante. Il est vrai que l’établissement de relevés de blocs d’architecture décorés répondant aux exigences de la communauté archéologique n’est pas une chose aisée mais pas impossible puisque qu’il s’agit d’une pratique régulièrement mise en œuvre par les architectes et les dessinateurs depuis maintenant  plus de trois siècles aussi bien dans des monographies d’architecture que dans des études plus spécifiques. Dans ce cadre ont été développés pour le relevé de bloc  des codes et des usages spécifiques maitrisés par les spécialistes mais ce travail  reste difficile, souvent acrobatique et ingrat.

Or depuis maintenant presque vingt ans l’émergence des nouveaux outils de relevé, tels que le scanner laser 3D puis depuis quelques années la photogrammétrie 3D, a fait naître de légitimes espoirs mais aussi peut-être quelques illusions d’automatisation de la tâche. Or si l’efficacité de ces outils n’est plus à démontrer par exemple dans le domaine de la médiation culturelle ou de la conservation patrimoniale, il est frappant de constater que dans le champ disciplinaire de l’ornementation architecturale ils peinent à dépasser le stade de l’expérimentation et à aboutir à de véritables publications répondant aux exigences scientifiques. [en savoir plus]

Alain Badie, Jean-Jacques Malmary, Stéphanie Zugmeyer, Dominique Tardy, IRAA-CNR.