Connexion

L’an III des « printemps arabes » : un retour critique


1990, Abderrahim Yamou (terre et bois) Près de trois ans après le début de ce qui a été nommé le « printemps arabe », la semaine de la recherche de l'EGE entend revenir sur ces événements, dans leur diversité, leur singularité historique et nationale et dans leurs significations multiples. A rebours des analyses qui ont essayé de les caractériser en termes de « révolutions », de « transition » ou de « démocratisation », qui de façon normative ont magnifié le « printemps arabe » ou déploré « l'hiver islamiste », les conférences et tables-rondes organisées durant toute la semaine ont problématisé les transformations en cours en dehors des paradigmes transitologiques ou exceptionnalistes, des analyses culturalistes ou identitaires, des théories de la révolution ou de la mobilisation sociale.

La direction scientifique de ce séminaire est assurée par Béatrice Hibou, directeur de recherche au CNRS, CERI-Sciences Po Paris. Il s’est déroulé en partenariat avec le Fonds D’analyses des Sociétés Politiques, FASOPO et grâce au soutien des services culturels de l’ambassade de France au Maroc.

 Médias

Séminaire de recherche, Ecole de gouvernance et d'économie, Rabat, 16-20 Décembre 2013.

Interventions introduites par :   Béatrice Hibou, CNRS, CERI-Sciences Po Paris.

  Mohamed Tozy  EGE Rabat, Sciences Po Aix.


 


En savoir plus : 

http://www.egerabat.com/semaine_recherche/