Connexion

Paul-Albert Février 


Paul-Paul-Albert Février a été professeur d’Histoire romaine à l’Université de Provence de 1968 à son décès en 1991. Outre son enseignement il a été un acteur fortement impliqué dans le fonctionnement de l’Université de Provence par sa participation à diverses commissions (présidence de la commission pédagogique…) et conseils (conseil scientifique et conseil d’administration). Ses domaines de recherche étaient l’histoire et l’archéologie de Provence (il avait soutenu en 1964 la première thèse d’Etat de la Faculté des Lettres d’Aix-en-Provence, Le développement urbain en Provence de l’époque romaine à la fin du Moyen Âge) et l’histoire et l’archéologie d’Afrique du Nord antique –‘du Maghreb romain’, ainsi que, provocateur, il avait intitulé son dernier ouvrage.

Avant de rejoindre l’Université d’Aix, il avait été en poste à Alger à partir de 1960 où il a été recruté au CNRS, devenant en 1962 directeur du Centre de recherches sur l’Afrique méditerranéenne (CRAM) d’Alger (en coordination avec le CRAM d’Aix-en-Provence). Simultanément, il fut professeur à l’Université d’Alger (professeur à titre algérien à compter du 1er octobre 1967) et conseiller technique au ministère algérien de l’Education nationale de 1964 à 1968. En Algérie, il a été également inspecteur des Antiquités, participant à la rédaction de la législation archéologique de l’état algérien.

Par son enseignement et ses fouilles, Paul-Albert Février a eu une influence majeure sur la recherche archéologique en Provence, portant tout particulièrement la réflexion sur le passage de l’antiquité à l’époque médiévale, développant la notion d’Antiquité tardive. Il a collaboré aux recherches développées à partir de la Ligurie et les a reportées sur les différents sites sur lesquels il a eu l’occasion de travailler en Provence : Cimiez, Fréjus, sites ruraux du département du Var, en collaboration avec le Centre de documentation archéologique du Var, direction de travaux dans les Bouches-du-Rhône et l’ouest de la Provence initiant un programme sur les baptistères et les groupes épiscopaux qui porte encore ses fruits (Aix, Marseille, Riez, Arles…). Il a dirigé les recherches relatives au groupe épiscopal de Fréjus qui ont illustré le passage de la topographie antique à la topographie médiévale.

Sa découverte, brutale, avec l’Algérie de la guerre s’est développée en un intérêt toujours soutenu pour le devenir d’un pays où il a vécu les premières années de l’indépendance. Après son retour en France, il est resté extrêmement attaché aux développements de la recherche historique et archéologique de l’Afrique du Nord. Il a mené des travaux à Sétif, Djémila, Tipasa (fouilles de Mounir Bouchenaki), Tébessa (fouilles de Robert Lequément), Hippone (fouilles de Jean-Paul Morel), Timgad… En 1984, il avait renoué les contacts avec l’Algérie en relevant le Corpus des mosaïques d’Algérie. Parallèlement, il a dirigé de nombreuses thèses relatives à l’archéologie provençale, languedocienne et nord-africaine. Son dernier ouvrage s’intitule Approches du Maghreb romain.

Régionalement et nationalement, l’activité de Paul-Albert Février a débordé le cadre universitaire puisqu’il était impliqué auprès de la Direction régionale des Affaires culturelles dans la gestion du patrimoine en tant que vice-président de l’Inventaire monumental et membre très actif de la Commission régionale du Patrimoine historique, archéologique et ethnologique. Dans cette perspective, il a effectué de nombreuses missions d’inspections et réunions de chantiers avec les architectes en chef des Monuments historiques.

Par testament, Paul-Albert Février a légué ses biens à l’Université de Provence. Son appartement aixois accueille des étudiants et des chercheurs, français ou étrangers, en histoire et en archéologie, désireux de séjourner à Aix-en-Provence pour une période d’une semaine à trois ou quatre mois. Sa bibliothèque (livres et tirés-à-part) ont été confiés à la bibliothèque d’archéologie d’Aix (MMSH : http://biaa.univ-provence.fr) et son fonds de photographie est conservé dans la photothèque du Centre Camille Jullian (http://sites.univ-provence.fr/ccj/spip.php?rubrique9 ; adresse courriel : photo_ccj@mmsh.univ-aix.fr). Consultables sur autorisation du président de l’Association Paul-Albert Février, les papiers de Paul-Albert Février sont déposés aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, à Marseille (http://doris.archives13.fr/claraint/servlet/DocumentFileManager?document=9913&file=00001000.doc[cote 100 J]).
A la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme, un laboratoire de recherche porte le nom de P.-A. Février.
Enfin, l’importance du personnage ressort des publications dont il a fait l’objet la part de l’Université de Provence : Paul-Albert Février parmi nous, 1992 ; La Méditerranée de Paul-Albert Février, en coédition avec l’Ecole française de Rome, 1996 ; Paul-Albert Février entre Antiquité et Moyen Âge. Actes du Colloque de Fréjus, 2004 ; J.-M. Guillon, Paul-Albert Février. Un historien dans l’Algérie en guerre. Un engagement chrétien 1959-1962, Cerf, 2006.

Biographie :

  • Paul-Albert-Antoine Février est né le 26 janvier 1931 à Cannes (Alpes-Maritimes)
  • Sorti cacique de la promotion 1955 de l’Ecole des Chartes, membre de l’Ecole française de Rome de 1955 à 1957
  • 1956 : stage de l’EFR à Utique (Tunisie), sous la direction de P. Cintas
  • 1957 : conservateur aux Archives de l’Hérault
  • 1957 – 1960 : guerre d’Algérie (cf. ses lettres et cahiers ont été publiés par J.-M. Guillon, Paul-Albert Février. Un historien dans l’Algérie en guerre. Un engagement chrétien 1959-1962, Cerf, 2006) ; rapport à la Croix-Rouge, avril 1960
  • 1960 : recrutement au CNRS
  • 1962 : directeur du Centre de recherches sur l’Afrique méditerranéenne (CRAM) d’Alger (en coordination avec le CRAM d’Aix-en-Provence)
  • 30 mai 1964 : thèse d’Etat Le développement urbain en Provence des origines à la fin du XIVe siècle (Université d’Aix-en-Provence)
  • 1964 – 1968 : enseigne à l’Université d’Alger (professeur à titre algérien à compter du 1er octobre 1967), conseiller technique au ministère algérien de l’Education nationale
  • 1966 – 1968 : inspecteur des Antiquités, en Algérie ; participe à la rédaction de la législation archéologique de l’Algérie
  • Travaux à Sétif, Djémila, Tipasa (fouilles de Mounir Bouchenaki), Tébessa (fouilles de Robert Lequément), Hippone (fouilles de J.-P. Morel), Timgad, Tiddis…
  • 1968 : nommé maître de conférences à l’Université de Provence, à compter du 1eroctobre
  • 1969-1970 : professeur à compter du 1er janvier 1969, professeur d’Histoire romaine à compter du 1er octobre 1970
  • à partir du 15 avril 1969 : membre de la Commission régionale de l'Inventaire des monuments et richesses artistiques de la France (Provence - Côte d'Azur - Corse), puis vice-président
  • 1969 – 1974 : directeur de l’UER d’Histoire
  • 1969 – 1970 : premier assesseur du doyen de la Faculté des Lettres
  • 1970 – 1971 : président du conseil scientifique de l’Université
  • 1971 – 1991 : président de la commission pédagogique (Lettres)
  • 1984 : vice-président de l’Université
  • 1984 : relance la coopération algéro-française en matière d’archéologie
  • 1985 – 1988 : vice-président de la Commission nationale de l'Inventaire des monuments et richesses artistiques de la France, renouvelé le 14 décembre 1989
  • 1985 – 1989 : membre de la Commission régionale du Patrimoine historique, archéologique, ethnologique, renommé en 1990
  • 1985 – 1989 : membre de la Commission supérieure des Monuments historiques (1ère section), renommé en 1990 ; membre de la 6e section nommé en 1990.
  • 1989 – 1990 : Approches du Maghreb romain.
  • Officier des Arts et Lettres (1984).
  • Chevalier de la Légion d'Honneur (1989).
  • Correspondant de l'Institut Archéologique Allemand (1966).
  • Correspondant de la Pontificia Accademia Romana di Archeologia (1986).
  • Membre du Comité des Travaux historiques (commission de l'Afrique du Nord).
  • Paul-Albert Février s’est éteint le 10 avril 1991.

Nécrologies :

  • Gallia, 48, 1991, p. 1-12 : Nécrologie : Paul-Albert Février
     http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/galia_0016-4119_1991_num_48_1_2915.
  • Mélanges de l’Ecole française de Rome. Antiquité, 103-1, 1991, p. 307-312 : Paul-Albert Février (1931-1991), par Jean Guyon
     http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_0223-5102_1991_num_103_1_1717.
  • Provence historique, XLI, 163, janv-fév-mars 1991, p. 83-84 : Paul-Albert Février (1931-1991), par Noël Coulet.
  • Revue d’Etudes augustiniennes, 37, 1991, p. 8-10 : Nécrologie de Paul-Albert Février (1931-1991), par Noël Duval.
  • Revue du Monde musulman et de la Méditerranée, 59-60, 1991, p. 266-267 : Paul-Albert Février 1931-1991, par Gabriel Camps
     http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/remmm_0997-1327_1991_num_59_1_2686.
  • Rivista di archeologia cristiana, LXVII, 2, 1991, p. 435-440 : Paul-Albert Février (1931-1991), par Victor Saxer.
  • Antiquités africaines, 28, 1992, p. 9-14 : Paul-Albert Février (1931-1991), par Noël Duval.
     http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/antaf_0066-4871_1992_num_28_1_1199.
  • Archivo espanol de arqueologia, 65, n°165-1966, 1992, p. 291-297 : Paul-Albert Février (1931-1991) et Charles Pietri (1932-1991) : Deux spécialistes d’archéologie et d’histoire de l’antiquité tardive, par Noël Duval.
  • Bulletin archéologique du Comité des Travaux historiques et scientifiques, n.s. 22B (Afrique du Nord), 1987-1988 [1992], p. 7-8 : Paul-Albert Février (1931-1991), par Marcel Le Glay.
  • Bulletin archéologique du Comité des Travaux historiques et scientifiques, n.s. 22B (Afrique du Nord), 1987-1988 [1992], p. 9-20 : Bibliographie africaine de P.-A. Février, établie par Noël Duval.
  • Bulletin archéologique du Comité des Travaux historiques et scientifiques, n.s. 22B (Afrique du Nord), 1987-1988 [1992], p. 21-33 : Paul-Albert Février (1931-1991) et l’Afrique du Nord, par Noël Duval.
  • Journal of Roman Archaeology, 12, 1999, p. 811-812 : Les travaux de P.-A. Février (1931-1991), par Marc Griesheimer.
  • Africa, XIX, 2002, p. 47-56 : In mémoriam Paul-Albert Février (1931-1991), par Taher Ghalia
    http://www.inp.rnrt.tn/periodiques/Africa19.pdf.
  • Encyclopaedia Universalis : s.u. Février Paul-Albert (1931-1991), par Noël Duval.